Archives pour la catégorie Théatre

« Folies Bourgeoises » Georges Courteline

affiche théâtre2

La Compagnie Patrick Baty présente
 » Folies Bourgeoises « 
Georges Courteline

Parc de l’Hôtel de Ville   les  16 – 17 – 18 – 23 – 24 – 25 juillet 2016 à 21h30

mise en scène Patrick Baty
lumières et son Philippe Souche
costumes une création collective
musique Erik Satie – Jacques Offenbach

Folies Bourgeoises : La peur des coups – La paix chez soi – Boubouroche – Les Boulingrin – La cruche

Chansons : La Madelon – La chanson de Graonne – Tableau de Paris à cinq heures du matin

Lettres et témoignages des Français dans la Grande Guerre (1914-1918)

avec :
Marc Arcade – Marie-Claude Audepart-Constant – Xavier Dupin – Léone Floride – Rodolphe Floride –  Fernand Gilles – Françoise Grimaldi – François Mollard – Fanny Peillet –                Roch Petitdemange – Joël Richard – Réjane Serra – André Thiebaut

« J’ai connu une femme qui voulait divorcer pour ne pas rester l’épouse d’un mari trompé »

Les pièces de Courteline, autant de croquis cruels, nous offrent une vision assez pessimiste de la nature humaine, gagnée facilement par la vanité, la lâcheté et la bêtise, mais on y perçoit très souvent des pointes de tendresse et de mélancolie.
Cinq pièces de Courteline pour décrire l’existence gaspillée de la vie familiale. Le rire devient alors le contre-champ de la douleur. Cinq pièces qui racontent l’esprit français à la veille de la première guerre mondiale. Une terrible misère sexuelle, morale et spirituelle suinte entre les répliques.

« S’il fallait tolérer aux autres tout ce qu’on se permet à soi-même, la vie ne serait plus tenable. »  Georges Courteline

Ce spectacle est soutenu par la Ville de Pont-St-Esprit dans le cadre de la Mission Centenaire 1914-1918 et par l’Université Populaire Vivre Pont-St-Esprit.

Entrée par libre participation

A noter : Scène installée derrière l’Hôtel de Ville, à côté de la tranchée réalisée pour la Mission Centenaire  – possibilité de se garer sur le parking du Casino, passage à pied direct sur la gauche.